Bienvenue sur les Terres des Vaucansons
 
AccueilS'enregistrerGroupesMembresConnexion

Partagez | 
 

 [HRP] les colombiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dhukhon
Vassal du Duc
Vassal du Duc
avatar

Nombre de messages : 702

MessageSujet: [HRP] les colombiers   Dim 17 Sep - 20:38

Citation :

Ces tours, souvent rondes, parfois carrées, étaient divisées en deux étages, l'étage supérieur étant réservé aux pigeons. Les murs de ces pigeonniers étaient pourvus de trous, ou boulins, où pondaient les oiseaux. Un arbre central, pouvant tourner sur son axe, supportait, au moyen de potences, deux ou quatre échelles, qui permettaient de visiter les boulins pour saisir les pigeonneaux. Les murs étaient lisses sans aucune saillie, afin que les chats ou les bêtes nuisibles ne puissent y grimper.

On distinguait deux catégories de pigeonniers: le colombier à pied qui appartenait au seigneur et le colombier sur piliers qui appartenait aux roturiers. Tous deux étaient destinés à la ponte des oeufs.

C'est Charlemagne qui rend l'élevage du pigeon "privilège nobiliaire".

Pratiquement tous les châteaux, fermes seigneuriales, abbayes possédaient une tour à pigeons. Celle-ci pouvait contenir jusqu'à 5.000 pigeons et attestait de la richesse et de la puissance de son propriétaire.

Les seigneurs les employaient comme messagers commerciaux, politiques et porteurs de renseignements en temps de guerre.

Chaque colombier avait son directeur et ses veilleurs qui attendaient à tour de rôle l'arrivée des pigeons. On y trouvait aussi des domestiques et des mules pour les échanges réciproques de pigeons. Cette institution des colombiers présentait un très grand intérêt pour la sûreté et la tranquillité publique,

Par leur moyen, les villes plus importantes étaient mises en relation les unes avec les autres. Les lettres destinées à être transmises étaient attachées sous l'aile du pigeon et souvent, en duplicata, confiées à des pigeons différents.
Arrivées à destination, elles étaient remises par le veilleur au sultan lui-même, qui seul, avait le droit de les détacher.

Les pigeons étaient appelés les anges du roi et les plus rapides étaient hors de prix.

brèves tirées de diverses sources colombophiles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://medailles.imodefacile.com
 
[HRP] les colombiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Domaine de la famille Vaucanson :: Lyonnais Dauphiné :: Vicomté de Chandieu :: Seigneurie d'Heyrieux :: Domaine d'Heyrieux-
Sauter vers: